Scroll Top
Fibrillation atriale et AOD : moins de saignements digestifs avec l’apixaban

Un article de Steve Stiles publié par Medscape (English edition) le 1er novembre 2022 rapporte une étude menée par une équipe de l’Université de pharmacologie de Londres portant sur des patients atteints de fibrillation auriculaire traités par AOD, publiée dans Annal internal medicine. Cette étude montre que l’apixaban entraine moins de saignements digestifs que les autres AOD.

Voir l’article de Medscape

Voir l’article d’Annal of internal medicine (accès payant)  “Comparative effectiveness and safety between apixaban, dabigatran, edoxaban, and rivaroxaban among patients with atrial fibrillation – A multinational population-based cohort study”

Publications similaires

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.