COVID-19 : un traitement antithrombotique n'est pas justifié en ambulatoire

Les résultats d’une étude américaine montrent que pour les patients ambulatoires symptomatiques cliniquement stables atteints de COVID-19, le traitement à l’aspirine ou à l’apixaban par rapport au placebo n’a pas réduit le taux de résultat clinique composite.

Voir l’article (JAMA Network Open – 11/10/2021)

Publications similaires

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.