Syndrome thrombotique des anti-phospholipides : mieux traité avec un AVK ?

Les patients atteints du syndrome thrombotique des anti-phospholipides seraient mieux traités avec un antagoniste de la vitamine K, plutôt qu’un anticoagulant oral direct, selon une nouvelle revue systématique et méta-analyse menée par Behnood Bikdeli, MD, Brigham and Women’s Hospital, Boston, Massachusetts, publiée dans le Journal of the American College of Cardiology et reprise par Medscape (Sue Hughes).

Voir l’article de Medscape (en anglais)

Publications similaires

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.