Pertinence des soins en cardiologie – Outil d’amélioration des pratiques professionnelles (HAS)

Pertinence des soins en cardiologie  – Outil d’amélioration des pratiques professionnelles (HAS)

Les anticoagulants oraux ou les antiplaquettaires ne sont pas recommandés dans la prévention de l’AVC chez les patients femmes ou hommes avec fibrillation atriale non valvulaire et sans autre facteur de risque thromboembolique répertorié dans le score CHAD2DS2-VASc.

Le score CHAD2DS2-VASc est recommandé pour évaluer le risque individuel d’AVC dans la fibrillation atriale non valvulaire. Chez les patients à très bas risque, c’est-à-dire avec un score CHAD2DS2-VASc de 0 sans prise en compte du critère sexe, le rapport bénéfice-risque du traitement anticoagulant est défavorable, ne justifient pas le traitement. Selon les données du registre GARDFIELD-FA[5] (registre de suivi prospectif de patients avec fibrillation atriale), de nombreux patients sans facteurs de risque embolique sont pourtant traités par antithrombotiques.

Articles associés