Pharmacien correspondant

Un décret du 28 mai 2021 précise les modalités de mise en œuvre du dispositif du pharmacien correspondant.

Le patient souffrant de maladie chronique peut désigner auprès de l’Assurance maladie un pharmacien correspondant qui pourra, sous certaines conditions, renouveler périodiquement les traitements prescrits et le cas échéant, ajuster les posologies :

– la prescription du médecin doit faire mention de l’autorisation du renouvellement, voire de l’ajustement de la posologie par le pharmacien ;

– la durée totale de la prescription est de 12 mois ;

– l’officine doit disposer d’un local isolé visuellement et phoniquement pour échanger avec le patient ;

– le pharmacien correspondant doit faire partie de la même structure d’exercice coordonnée de soins que le médecin traitant du patient.

Publications similaires

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.