Publications

Septembre 2019 : Publication d’un livret de recommandations intitulé Le jour d’après destiné à améliorer la prise en charge au long cours des patients après un accident vasculaire cérébral (AVC) ou un infarctus du myocarde.

La prise en charge au long cours des patients atteints de maladies cardio-neurovasculaires est loin d’être optimale. C’est le constat du comité d’experts (professionnels de santé et patients), réuni à l’initiative du laboratoire AMGEN, qui s’est interrogé sur comment organiser Le jour d’après pour améliorer le parcours du patient et ainsi contribuer à la réduction du nombre de récidives et de complications.

  • Les recommandations, au nombre de huit, s’articulent autour de trois axes principaux :
  1. Structurer et rendre accessible l’information au patient à toutes les étapes critiques de son parcours
  2. Organiser l’offre de soins pour la rendre coordonnée, lisible et accessible sur les territoires
  3. Outiller les acteurs de santé pour optimiser leur rôle dans le parcours de soins du patient
  • Recommandations pour une meilleure prise en charge du post-accident cardio-neurovasculaire :
  1. Etablir et consolider une offre d’accompagnement psychologique, dès la phase aiguë et tout au long du parcours de soins, en conservant le même interlocuteur
  2. Lancer une ligne d’appel 24h/24 et 7j/7, en exploitant les possibilités offertes par l’intelligence artificielle, pour renforcer l’information auprès du patient et l’orienter vers les professionnels dédiés à sa prise en charge
  3. Généraliser des entretiens réguliers avec un professionnel de santé, dédiés à l’adaptation du mode de vie du patient
  4. Promouvoir la communication des associations de patients auprès des patients et des aidants par la mise en place de séances d’information et de formation régulières, dès la phase aiguë et tout au long du parcours
  5. Élaborer un parcours de soins standardisé suite à un événement cardiovasculaire, dit parcours de référence, fondé sur le modèle des filières AVC 
  6. Instaurer autour du patient un point de contact unique en charge de coordonner le parcours de soins post-hospitalisation sur le long cours, d’assurer la traçabilité des décisions au sein d’un carnet de suivi et d’informer les acteurs de la chaîne de soins
  7. Former les professionnels de santé aux enjeux de l’activité physique adaptée aux pathologies cardio-neurovasculaires
  8. Intégrer à la nomenclature des actes des interventions prises en charge d’ergothérapie et de psychomotricité en libéral ou à domicile.

L’association Anticoag-pass-s2d partage une grande part des recommandations au travers de ses objectifs : informer les patients sous anticoagulants sur les traitements et les pathologies, rendre le patient acteur de sa santé, grâce à l’éducation thérapeutique notamment, renforcer l’alliance thérapeutique entre patients et professionnels de santé et encourager le lien ville/hôpital.

Juillet 2019 :  Patients, laboratoires pharmaceutiques et autorités de santé : comment la patient centricity bouscule le rôle et la place de chacun - (Albane Degrassat-Théas, Degrassat-Théas ) - Journal de droit de la santé et de l’assurance maladie (JDSAM) n°23/2019 – p.101 à 109

Juin 2019 : Enquête européenne sur la digitalisation du parcours de santé en Europe - Sopra Steria Consulting en partenariat avec IPSOS

Mai 2019 : Evaluation des risques sanitaires et environnementaux par les agences : trouver le chemin de la confiance - Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques(OPECST)

Mars 2019 : Mise à jour du guide Usagers, votre santé, vos droits – Ministère chargé de la Santé

Novembre 2018 : premier retour d’expérience sur les effets indésirables graves – Haute Autorité de Santé (HAS)

Novembre 2018 : Observatoire sociétal du médicament – Les Entreprises du Médicament (LEEM)

Juillet 2018 : Rapport d’analyse prospective 2018 – De nouveaux choix pour soigner mieux - Haute Autorité de Santé (HAS)

Juin 2018 : Rapport sur l’amélioration de l’information des usagers et des professionnels de santé sur le médicament Ministère chargé de la Santé

Mars 2018 : L’émergence du patient-acteur dans la sécurité des soins en France : une revue narrative de la littérature entre sciences sociales et santé publique - Santé publique 2018/1 (Vol 30)

Avril 2014 : Rapport sur les anticoagulants en France en 2014 - Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de Santé (ANSM)